mardi 11 novembre 2014

L'hommage des lycéens à Rémi Fraisse

Désolés, on pouvait pas plus tôt on était en vacances !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Plus la beauté prendra de place moins il en restera pour la barbarie

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.