lundi 12 janvier 2015

Orages et des espoirs !

Pfff !!!!!!!!!  Je suis épuisé ! Je suis revenu à la réalité du spectacle de la vie qui continuait quand j'ai vu que kachouri avait publié sur son blog une émission de France3 à laquelle il avait participé avec le maire d'Aulnay sous Bois. Il en avait fait la publicité samedi, il l'a publiée hier. Rien n'arrête l'arriviste kachouri qui n'oublie pas, même en des circonstances aussi dramatiques, de se valoriser. En effet, la publication de l'émission eut pu faire oeuvre utile si le contenu avait apporté quelque éclairage nouveau et pertinent sur les événements dramatiques que nous venions de vivre et qui nous ont blessés dans notre âme civique et humaine tant collectivement qu'individuellement. Mais non, rien de tout cela. Une pure succession de propos d'une banalité affligeante débités dans cette incomparale langue de bois dont kachouri a le secret. Il a même répondu en tant qu'élu de Neuilly sur Marne s'autorisant à parler des réactions de la population nocéenne.  Il a salué le maire au passage... on pouvait difficilement faire moins. Bref, une fois encore, on n'en dira pas plus sur les valeurs que porte ce sinistre personnage qui contribue à la désaffection du PS par ses électeurs.

Pour le reste, nous avons vécu une de ces déflagrations issues de la rencontre entre deux énergies contraires. Une considérable explosion dévastatrice comme pour interdire toute forme de lien, de passerelle, de possible sens commun entre deux univers. L'orage est là, avec son tonnerre assourdissant et ses éclairs aveuglants. 
D'un côté, la croyance qui, à la façon d'un axiome, affirme comme des évidences des règles transcendantes qui n'ont pas besoin de preuve et qui, à la question "pourquoi", n'opposent pour seules réponses que "Dieu l'a dit" ou "les voies du Seigneur sont impénétrables" sans que personne ne puisse vérifier ces affirmations nées des temps immémoriaux. Comme si la sagesse divine n'avait pu s'exprimer qu'à l'ère primitive de l'humanité.
De l'autre, la raison, la quête de la compréhension. La construction du libre arbitre et la conception immanente de règles individuelles et collectives.
D'un côté la certitude à laquelle doit se plier l'humanité indépendamment de ses diversités, de ses découvertes, de ses interrogations. De l'autre, l'invention de la laïcité pour inscrire le chemin individuel en hamonie avec l'espace collectif. D'un côté la discipline transcendante, de l'autre la morale immanente.

Il me revient deux phrases. L'une dont j'ignore l'auteur mais si sage dans son principe : "il faut fuir celui qui sait et suivre celui qui cherche". L'autre dont nous avions fait notre devise à l'époque où, avec quelques amis, nous avions fait de l'art et de la culture le médium des rencontres entre des différences parfois antagoniques : "Plus la beauté prendra de place et moins il en restera pour la barbarie". 
C'est la seule réponse possible, j'en reste convaincu.
Le chef Hugues Reiner au sommet du Mont-Blanc

Et puisque c'est la nouvelle année, pour conclure, je vais vous offir quelques images de beauté. En cliquant sur les mots "Mont-Blanc" ci-dessous, vous découvrirez la présentation (source INA-seules images disponibles) que Christine Ockrent avait faite de ce concert organisé en 1993 pour les enfants victimes de la guerre en ex-Yougoslavie. Diffusé sur France 3 dans le cadre de l'émission "Montagne" lors de la fête de la musique, ce concert a permis la reconstitution de l'orchestre de Sarajevo réunissant Serbes, Croates et Bosniaques pour une magnifique prestation dans la bibliothèque française de Sarajevo au Noël suivant. Comme quoi, avec de l'amour et de la beauté, on peut déplacer des montagnes.


PS : pour les amateurs de musique et d'images grandioses, je tiens à votre disposition l'intégralité du concert sur le Mont-Blanc. (Direction Hugues Reiner, piano : Christopher Beckett, Orchestre philharmonique national de Pologne)

1 commentaire:

  1. Juste pour vous encourager à continuer d'écrire:

    Merci !

    RépondreSupprimer

Plus la beauté prendra de place moins il en restera pour la barbarie

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.