dimanche 1 mars 2015

L'élu qui fait trembler les djihadistes !!!!!

"al qaida" et singulièrement "al qaida" au Yémen, daesh en Irak et en Syrie, les talibans afghans et pakistanais, l'ensemble des djihadistes de France et d'ailleurs ont enfin peur !!! Sans nul doute, il était temps de les effrayer et de montrer l'infaillible autorité de la république, de ses élus et de la liberté. Désormais, la peur les tenaille. Certes, ils se doutaient bien que leurs attentats ne laisseraient personne indifférent mais ils ne s'attendaient certainement pas à une telle violence et une telle radicalité. Car il en est des attentats comme des mauvais coups... il y a toujours celui qui est de trop, celui qui déclenchera le cataclysme. Celui qui cèlera définitivement la fin de l'aventure

Et l'attentat de Copenhague est sans aucun doute celui-là ! Celui qui aura fait réagir, avec cette hauteur de vue qu'on lui connaît tant, cette finesse d'analyse qui nous démontre, s'il en était besoin, qu'on n'atteint pas les sommets de la république par hasard, cette philosophie qui nous éclaire, à tout instant, sur les grands événements du monde nous évitant ainsi de sombrer dans l'appréciation simpliste ou le jugement à l'emporte-pièce, cette pédagogie qui, grâce à des formules uniques qui font une musique littéraire qui touche à la fois notre coeur et notre intelligence, bref, en un mot comme en mille, cette façon si originale de dire les choses comme personne auparavant n'aura su le faire avec des formules inventées, tout droit issues de son génie et de sa sincérité. Oui, vous l'avez reconnu, abdelhak kachouri a réagi aux attentats de Copenhague et avec cet indéfectible courage qui est le sien, il n'a pas seulement dit mais il a écrit ceci : 
Je condamne avec la plus grande fermeté l'attaque survenue à Copenhague au Danemark hier soir.
Même le Qatar, parait-il, était prêt à se retirer de la coupe du monde de football. D'autant que, abdelhak kachouri ne s'est pas limité à cette déclaration dont l'originalité a décontancé Barack Obama qui a renvoyé son conseiller en communication pour ne pas avoir trouvé cette formule original pour marquer sa désapprobation. Non, abdelhak kachouri s'est engagé au péril de sa vie, car il savait ce qu'il risquait en écrivant cela, singulièrement avec cette poésie dont il est si friand :
Rien ne doit empêcher aux amoureux de l'expression et de sa liberté, de débattre, d'échanger et d'avoir une analyse différente. 
Je le reconnais humblement... à cet instant précis, une larme d'admiration s'est échappée de mon oeil ébloui.

 La conclusion fut une véritable apothéose :
La République ne faiblira jamais, c'est une valeur sûre.
Là, je vous avoue,  j'ai été incapable de reprendre une deuxième fois des nouilles.

Et c'est signé de cette humilité qui le caractérise : abdelhak kachouri, vice-président de la Région Ile-de-France en charge de la sécurité.

Il peut se faire mousser en se vantant d'aller distraire les fonctionnaires en charge de la protection des lieux de culte (on n'est pas à une récupération près), avec une telle hauteur de vue on se sent effectivement en sécurité. Il nous a toutefois épargné son grade d'officier de gendarmerie ; il faut dire que la grande muette apprécie guère d'être utilisée à des fins politiques mais notre génie local n'est pas à ça près. Bref, à l'instar de Zartoshte Bakhtiari qui a au moins l'excuse de l'âge, notre mégalomane régional n'échappe pas à ce que disait Coluche :
De tous ceux qui n'ont rien à dire, les plus agréables sont ceux qui se taisent
Avec un tel niveau, pas étonnant que notre démocratie parte en vrille.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Plus la beauté prendra de place moins il en restera pour la barbarie

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.