vendredi 8 mai 2015

kachouri, Bartolone ou Brutus, l'élu porte-flingue ! Episode 2

Ça n'a pas traîné. ak47 a donné son premier coup de couteau en publiant sur son blog son soutien inconditionnel au parrain Bartolone. Le porte-flingue a baisé l'anneau du maître.

Balayé avec cette candidature qui ne surprend personne, Jean-Paul Huchon se retrouve dans une solitude un peu comparable à ce qu'éprouva Ben-Hur Marcel face au consul Demetrius. Après 18 ans d'un règne qu'on a bien voulu lui accorder tant il n'avait pas de puissance nuisible et sachant par ailleurs qu'il est doté d'un charisme qui relève davantage d'un épagneul essoufflé réclamant une caresse que d'un Rottweiler reluquant un os,  Jean-Paul Huchon, lâché par à peu près tout ce qui se présente en baronnes et barons du parti socialiste, n'a plus qu'à se trouver un bon lit pour se reposer du travail accompli.

Les jours heureux... mais ça c'était avant
Pour autant, le moindre observateur qui, d'une part, aura suivi, même de loin, le dossier du Grand Paris et qui est en capacité d'en mesurer les enjeux en termes de pouvoir et de finances - c'est-à-dire d'opportunité pour construire un duché de Bourgogne versus Île-de-France avec toute la puissance associée - et d'autre part, qui connaît les ambitions d'un Bartolone dont le surnom "le parrain" n'est ni un hasard ni usurpé* et dont toute la trajectoire repose sur la quête du pouvoir réel, ne peut considérer que comme évidente cette candidature qui peut, par ailleurs, sauver le parti socialiste du grand marasme en lui offrant un outil de poids pour se reconstruire et envisager un nouvel avenir.

Alors dans tout cela, à propos d'avenir, quid de notre bartolonette locale ? Avant le coup de Jarnac du parrain (dont au passage on appréciera la méthode), on pouvait, comme je l'avais fait précédemment, imaginer qu'il lui serait confié une nouvelle fois la tête de liste du 93. Mais là, évidemment, tout change. Barto en tête et nécessairement une femme en second, difficile pour le porte-valises d'être troisième. Deux certitudes toutefois : La première est qu'ak47 aura démontré tant comme maire adjoint à Saint-Ouen que comme vice-président du conseil régional qu'il est plutôt un médiocre politique plus doué pour se faire prendre en photo que pour concevoir et mettre en oeuvre une politique digne de ce nom. On a vu sur son blog à quel point ses analyses ont du mal à décoller d'une mauvaise rédaction de classe de troisième. Il est plus Rochefort que Richelieu me disait récemment un nocéen qui le connait bien.

La seconde certitude est, si je m'en réfère à sa fiche publiée par le conseil régional, que ak47 n'a pas de travail courant et ne peut donc vivre que de subsides. En conséquence, la fin de mois sera toujours un argument non négligeable dans ses "engagements".  Or, il faut lui reconnaître une chose, s'il n'a pas de compétences professionnelles, comme porteur de valise et vibreur de brosse à reluire il n'est pas mauvais. De plus, on l'a vu aux élections municipales, il ose tout, comme dirait Audiard, raison pour laquelle il a perdu ses majuscules ici. Il sera donc plus "utile" avec un de ces postes rémunérés qui prolifèrent dans les arcanes du pouvoir. Après tout rien d'anormal à trouver un kachou dans un cabinet... Et puis, il pourra toujours continuer à briguer une fonction de maire sans risquer le cumul des mandats alors... Et même s'il m'a juré sur la tête de ses enfants (c'est dire la mentalité de cet homme) qu'il ne le ferait plus à Neuilly sur Marne, on sait ce que vaut une parole ou un serment chez ce genre de personnage  donc... à suivre

Reste une question à se poser pour le parti socialiste. Peut-il se passer de 5 à 6 mille voix à Neuilly sur Marne ? M'est avis qu'elles ne lui sont pas acquises et que, considérant que gentil n'a qu'un oeil, comme disait ma grand-mère, j'en connais une plétore qui n'ont guère envie qu'on les prenne pour des cons une deuxième fois en quelques semaines. Moi qui de toute façon n'en serai pas, j'observe tout cela avec la plus grande attention pour ne pas dire délectation.


* d'un point de vue strictement politique bien sûr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Plus la beauté prendra de place moins il en restera pour la barbarie

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.