jeudi 26 novembre 2015

Vous avez dit cerveau ???

Alors comme ça, abdelhamid abaaoud, serait le cerveau des attentats du 13 novembre ? Albert Spaggiari appréciera, lui qui, après avoir commis le casse du siècle de la Société Générale de Nice, commenta ses actes par ces mots "sans haine, sans violence et sans armes" ou même Gordon Goody qui, avec Bruce Reynolds en chef d'équipe, concevra et réalisera l'attaque du train postal Glasgow-Londres dans les années 60 ; on ne retrouva jamais le magot. 

Décidément, on a des problèmes de vocabulaire. Oserai-je seulement rappeler que la maîtrise du vocabulaire et de la grammaire permet d'exprimer et de comprendre au plus juste la pensée ; ce qui fait que, sans l'éliminer, la meilleure arme contre la violence reste le verbe ? (1 - à méditer dans les écoles 2 - raison pour laquelle le français était langue diplomatique depuis le début du XVII° siècle)

Hier, j'ai dîné avec un homme de 86 ans qui vit grâce à un pacemaker dont il m'a expliqué le fonctionnement. Sans cet ingénieux dispositif, cet homme n'aurait pas dégusté avec le délice que j'ai lu dans ses yeux, les merveilleuses huîtres que nous avons consommées dans un célèbre restaurant parisien du boulevard du Montparnasse, faisant au passage un joli pied de nez à tous les abdelhamid abaaoud de la terre. C'est en 1791 qu'un italien, Luigi Galvani, fit la première constatation de la stimulation électrique musculaire et singulièrement de celle du cœur. Il faudra attendre 150 ans d'un travail acharné pour voir apparaître le premier stimulateur cardiaque. Dîtes-moi, comment qualifier Luigi Galvani et tous ceux qui, depuis, ont contribué à faire que notre compagnon d'hier soir ait pu offrir cette belle soirée pour les 87 ans de son épouse ? Comment qualifier toutes celles et tous ceux qui ont permis qu'un jour on sache faire battre un cœur sans que la main de Dieu y soit pour quelque chose ?

Car enfin, où est la ruse de débouler sur une terrasse avec une kalachnikov et de flinguer des gens désarmés en train de dîner ou de prendre un verre ? Quelle est cette intelligence qui ne prévoit pas que, le président de la république étant au stade de France, la sécurité, déjà assez forte au départ, sera renforcée et qu'il y a de grandes chances de se faire refouler en se présentant à l'entrée, après le commencement du match et de surcroît (excusez-moi j'en pouffe encore) sans billet ? Du coup, puisque l'heure c'est l'heure, ces abrutis se sont fait sauter dans des espaces pratiquement désertés. Finesse du jugement sans doute ? Allons, une véritable histoire belge au contraire (que nos amis outre-Ardennes me pardonnent) qui serait presque drôle si les événements n'étaient pas si tragiques et si la bêtise, que l'on savait déjà source de toute méchanceté, n'animait pas les suicides barbares. Quel génie faut-il enfin pour débouler dans une salle de spectacle dans laquelle se pressent quelque 1500 personnes pour tirer dans le tas ? Suffit-il de commander à des abrutis imprégnés de cannabis jusque dans le fond des os, d'aller, armés jusqu'aux dents, flinguer aveuglément 482 personnes (130 morts, 352 blessés dont 161 sont encore hospitalisés et 26 toujours en réanimation) pour être considéré comme un cerveau ?

Pour finir, je rappellerai juste la définition de la lâcheté : nuire à quelqu'un qui ne peut se défendre.

Je pense que nous serions quelques uns qui apprécieraient que l'on considère qu'il y avait 1500 cerveaux au bataclan, des centaines de cerveaux en terrasses sur les boulevards et les rues dont le goût pour la culture et la beauté des choses justifient qu'on les appelle ainsi. 352 d'entre-eux ont été sauvés par d'autres cerveaux.

Le fait de concevoir, organiser et commander de cette manière et même avec le résultat que l'on sait, un massacre dont l'ampleur ne repose que sur la lâcheté de sa mise en oeuvre est, bien au contraire, la preuve qu'abdelhamid abaaoud est, pour sa part, totalement dépourvu de cerveau.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Plus la beauté prendra de place moins il en restera pour la barbarie

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.